Le tsunami du bitcoin

Le marché des crypto-monnaies plonge vers un nouveau bas chaque jour. Le bitcoin, la plus grande crypto-monnaie du monde, est à son plus bas niveau depuis 18 mois, plongeant à 20 407 dollars (le 15 juin 2022). Il a baissé d’environ 60 % depuis le début de l’année. Pendant ce temps, la deuxième plus grande crypto Ethereum a chuté de plus de 25 % à 1 040 $.

Le marché mondial des crypto-monnaies est passé de 1,02 trillion de dollars à 983,72 milliards de dollars, soit une baisse de 11 % depuis lundi, selon CoinMarket cap. L’Ether, la deuxième monnaie numérique la plus précieuse, a perdu environ un tiers de sa valeur depuis vendredi et a chuté de 75 % en dessous de ses sommets.

Plus préoccupants sont les problèmes structurels rendant impossible pour les investisseurs de retirer leur argent des échanges de crypto-monnaies. Binance, la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde, a interrompu les retraits pendant quelques heures lundi, affirmant que certaines transactions étaient « bloquées ». Le réseau Celsius, qui compte 1,7 million d’utilisateurs, a temporairement interrompu les retraits en raison de « conditions de marché extrêmes. » Ils n’ont pas dit quand ils rouvriraient les échanges, indiquant seulement que cela « prendrait du temps ».

Au cours de la dernière décennie, deux ralentissements crypto prolongés ont vu le bitcoin perdre plus de 80 % de sa valeur, mais la pièce a rebondi – et même plus.
Pendant le marché baissier des crypto-monnaies de 2017 à 2018, le bitcoin a chuté de 83 %, passant de 19 423 $ à 3 217 $. Mais en novembre 2021, la pièce était évaluée à 68 000 $.
Pendant la même période, l’etherium est passé de 1 448 $ à 85 $, soit une chute d’environ 95 %. En novembre 2021, la pièce était évaluée à 4 850 dollars. Le marché baissier entre 2013 et 2015 a également vu le bitcoin chuter d’environ 82 %, passant de 1 127 $ à 200 $.